Comédie-Ballet

Monsieur de Pourceaugnac

Molière / Jean-Baptiste Lully / Clément Hervieu-Léger / William Christie / Les Arts Florissants
 4 juin
durée : 1h45 sans entracte / tarif B
Lieu : Grand Théâtre
ven. 03 juin 20H30
sam. 04 juin 20H30
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus

Présentation

Clément Hervieu-Léger et William Christie unissent à nouveau leur talent et plongent la comédie-ballet de Molière dans les ressorts machiavéliques d'une bande de ragazzi chantant et dansant.

Dans le Paris des années 1950, Monsieur de Pourceaugnac, provincial de Limoges se rend pour la première fois à la capitale pour y épouser la belle et jeune Julie.
Mais l'amant de celle-ci tentera par tous les moyens et tous les stratagèmes de faire que le mariage arrangé ne se fasse pas. Entouré de médecins, d'apothicaire, d'avocats et de gardes suisses, il fera perdre la raison à Pourceaugnac qui, tout aussi perdu dans sa tête que dans la ville, fuira Paris en bien mauvaise posture !
Inspirée de canevas italiens de la Commedia dell'Arte, la pièce de Molière est agrémentée de danses et d'une partition signée Jean-Baptiste Lully. Contrairement à d'autres comédies-ballets, la musique ne joue pas, dans Monsieur de Pourceaugnac, un simple rôle d'ornement, mais fait partie de la dramaturgie de la pièce. Les moments chantés sont des scènes à part entière et non de simples "intermèdes".
Répliques et notes s'imbriquent, se répondent, jusqu'à faire entendre la musique du théâtre.
Renouant avec l'esprit de troupe cher à Molière, le metteur en scène Clément Hervieu-Léger et le directeur musical William Christie s'entourent d'artistes rompus à tous les arts, tout autant chanteurs que comédiens, qui, aux côtés des musiciens des Arts Florissants, s'amusent à se travestir, inventer des accents, danser pour donner à voir toute la noirceur de la mascarade de Molière.
Une descente aux enfers implacable, sous l'égide du rire, de l'extravagance et de la frénésie.

Générique

Texte : Molière
Musique : Jean-Baptiste Lully
Mise en scène : Clément Hervieu-Léger
Direction musicale et clavecin : William Christie
Décors : Aurélie Maestre
Costumes : Caroline de Vivaise
Lumières : Bertrand Couderc
Son : Jean-Luc Ristord
Chorégraphie : Bruno Bouché
Maquillages/coiffures : David Carvalho Nunes
Assistant musical : Paolo Zanzu
Assistantes à la mise en scène : Clémence Boué , Aurélie Maestre
Avec : Erwin Aros 2nd musicien, l’égyptien, haute-contre , Clémence Boué Nérine , Cyril Costanzo apothicaire, avocat, archer, basse , Claire Debono l’égyptienne, soprano , Stéphane Facco médecin, Lucette, suisse , Matthieu Lécroart 1er musicien, médecin, avocat, exempt, baryton-basse , Juliette Léger Julie , Gilles Privat Monsieur de Pourceaugnac , Guillaume Ravoire Eraste, suisse , Daniel San Pedro Sbrigani , Alain Trétout Oronte
Les Arts Florissants
Direction et clavecin : Paolo Zanzu le 3 et 4 juin
Dessus de violon : Liv Heym le 3 juin , Tami Troman le 4 juin
Dessus et haute-contre de violon : Pierre-Eric Nimylowycz le 3 et 4 juin
Taille de violon : Michel Renard le 3 et 4 juin
Quinte de violon : Martha Moore le 3 et 4 juin
Basse de violon : Cyril Poulet le 3 et 4 juin
Flûte à bec : Michelle Tellier le 3 et 4 juin , Sébastien Marq le 3 et 4 juin
Percussions : David Joignaux le 3 et 4 juin
Théorbe : Claire Antonini le 3 et 4 juin

Production C.I.C.T. - Théâtre des Bouffes du Nord
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; Les Arts Florissants ; Théâtre de Caen ; Château de Versailles Spectacles ; CNCDC Châteauvallon ; Théâtre Impérial de Compiègne ; Compagnie des Petits ChampsConstruction décors Les Ateliers des Théâtres de la Ville de Luxembourg
Action financée par la Région Ile-de-France
Avec le soutien de la SPEDIDAM et l’aide à la diffusion d’Arcadi Île-de-France

En savoir plus

Après s'être formé au Conservatoire du Xe arrondissement de Paris dans la classe de Jean-Louis Bihoreau, Clément Hervieu-Léger entre à la Comédie-Française en 2005, en tant que pensionnaire. Dès lors, il joue les plus beaux rôles du répertoire sous la direction, entre autres, de Marcel Bozonnet dans Le Tartuffe, de Lukas Hemleb dans La Visite Inopportune de Copi et Le Misanthrope, ou encore de Jean-Pierre Vincent dans Ubu d'Alfred Jarry.
En 2011, Il met en scène La Critique de l'Ecole des femmes au Studio-théâtre de la Comédie-Française. La saison suivante, il monte La Didone de Cavalli que dirige William Christie au Théâtre de Caen, au Grand Théâtre du Luxembourg et au Théâtre des Champs-élysées. Très proche de Patrice Chéreau, il jouera sous sa direction dans Rêve d'Automne, et l'assistera à la mise en scène dans Così Fan Tutte de Mozart. Il a codirigé avec Georges Banu un ouvrage consacré à Patrice Chéreau, "J'y arriverai un jour". Il est également professeur de théâtre à l'Ecole de Danse de l'Opéra National de Paris.

Claveciniste, chef d'orchestre, musicologue et enseignant, William Christie est un des pionniers à qui l'on doit la redécouverte de la musique baroque. En 1979, il fonde les Arts Florissants, qui devient au fil des ans, l'un des plus grands ensembles instrumental et vocal international. En 1987, il connait une véritable consécration publique avec Atys de Lully à l'Opéra Comique, production qui a ensuite triomphé sur de nombreuses scènes internationales.
Soucieux de la formation des jeunes, il a révélé plusieurs générations de chanteurs, d'instrumentistes et de chefs. Depuis 2007, le programme Arts Flo Juniors permet à des étudiants de conservatoire d'intégrer l'orchestre et le choeur, pour le temps d'une production. Il enseigne par ailleurs à la Juilliard School de New York où il donne des masterclasses en compagnie de musiciens des Arts Florissants.
En 2013, William Christie lance son propre label discographique, Les éditions Arts Florissants, avec la sortie de Belshazzar de Handel.

 

> Site à visiter :
Les Arts Florissants

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL