la saison les spectacles

20 au 21 oct.  20H30 / 19H30
Petit théâtre
durée 2h20 sans entracte

Comment l’amour peut-il donner la mort ? Dans cette adaptation d’un roman coup de poing sur les ravages du SIDA, N'essuie jamais de larmes sans gants raconte l’histoire d’une génération sacrifiée, accusée d’avoir enfin voulu vivre.

Années 1980. A peine sortis de la honte et de la crainte, des millions d’homosexuels sont à nouveau stigmatisés. Le coupable ? Cet étrange mal qui se répand comme une traînée de poudre : le SIDA. A travers l’histoire d’amour de Rasmus et Benjamin, véritables Roméo et Juliette des temps modernes, le collectif 18.3 livre un « conte musical » bouleversant, qui mêle témoignages, flash-backs et fragments d’une histoire individuelle et collective.

« N’essuie jamais de larmes sans gants » était l’ordre que l’on donnait aux premières infirmières chargées de soigner les malades du SIDA. Sur un plateau presque nu, les corps s’expriment, les langues se délient, la parole se libère, dévoilant avec force et pudeur un passé encore tabou. Adapté du best-seller de l’auteur suédois Jonas Gardell, ce spectacle dresse le portrait d’un groupe d’hommes aux parcours multiples, témoignant chacun de la difficulté à vivre dans une société qui a longtemps cherché à en faire des parias.

Comment l’amour peut-il donner la mort ? Dans cette adaptation d’un roman coup de poing sur les ravages du SIDA, N'essuie jamais de larmes sans gants raconte l’histoire d’une génération sacrifiée, accusée d’avoir enfin voulu vivre.

Années 1980. A peine sortis de la honte et de la crainte, des millions d’homosexuels sont à nouveau stigmatisés. Le coupable ? Cet étrange mal qui se répand comme une traînée de poudre : le SIDA. A travers l’histoire d’amour de Rasmus et Benjamin, véritables Roméo et Juliette des temps modernes, le collectif 18.3 livre un « conte musical » bouleversant, qui mêle témoignages, flash-backs et fragments d’une histoire individuelle et collective.

« N’essuie jamais de larmes sans gants » était l’ordre que l’on donnait aux premières infirmières chargées de soigner les malades du SIDA. Sur un plateau presque nu, les corps s’expriment, les langues se délient, la parole se libère, dévoilant avec force et pudeur un passé encore tabou. Adapté du best-seller de l’auteur suédois Jonas Gardell, ce spectacle dresse le portrait d’un groupe d’hommes aux parcours multiples, témoignant chacun de la difficulté à vivre dans une société qui a longtemps cherché à en faire des parias.


D’après le roman de Jonas Gardell / Avec Elsa Bosc, Laurent Bellambe, Victor Hanna, Régis Laroche, Julie Laufenbüchler, Hervé Legeay, Jean-Frédéric Lemoues, Florian Paque, Simon Dartois, Hugues Jourdain, Pascal Vannson / Adaptation et collaboration artistique Julie Laufenbüchler et Laurent Bellambe / Mise en scène Laurent Bellambe / Musique Hervé Legeay / Costumes Camile Vallat / Création vidéo Victor Hanna / Chorégraphie Lilou Magali Robert / Création lumière Thomas Cottereau / Régie lumière et générale Pierre Guillerme / Régie son et vidéo Pierre Jean Lebassacq / Assistante à la mise en scène Yael Elhadad / Stagiaire costumes Léa Derivet

Production Collectif 18.3 / Administration Le petit bureau – Claire Guièze et Virginie Hammel / Diffusion Marie Lenoir /Coproduction CDN de Normandie-Rouen, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Scène nationale, La Ferme du Buisson – Scène nationale de Marne la Vallée, Théâtre à Châtillon, ECAM Théâtre du Kremlin Bicêtre / Avec le soutien de la Région Île-de-France et de la Fondation E.C.ART-Pomaret / Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National / Le Collectif 18.3 est soutenu par le Cent Quatre à Paris / Remerciements à Sylvie Pomaret, Jeanne Sorell, Laurent Marandet, Librairie les Arpenteurs, Adrien Bénard, Chloé Ménager, Marie -Noëlle Laufenbüchler et Dominique Baccus, Geoffrey Kuzman, Tiphaine  Frugier Bellambe, Alfred Lagarde , Robin Chik, Clément Morin, Claire Tavernier, la boutique Merguiller, Roland Menou, David Nathanson et La Comédie Française / Photo © Christophe Raynaud de Lage
D’après le roman de Jonas Gardell / Avec Elsa Bosc, Laurent Bellambe, Victor Hanna, Régis Laroche, Julie Laufenbüchler, Hervé Legeay, Jean-Frédéric Lemoues, Florian Paque, Simon Dartois, Hugues Jourdain, Pascal Vannson / Adaptation et collaboration artistique Julie Laufenbüchler et Laurent Bellambe / Mise en scène Laurent Bellambe / Musique Hervé Legeay / Costumes Camile Vallat / Création vidéo Victor Hanna / Chorégraphie Lilou Magali Robert / Création lumière Thomas Cottereau / Régie lumière et générale Pierre Guillerme / Régie son et vidéo Pierre Jean Lebassacq / Assistante à la mise en scène Yael Elhadad / Stagiaire costumes Léa Derivet

Production Collectif 18.3 / Administration Le petit bureau – Claire Guièze et Virginie Hammel / Diffusion Marie Lenoir /Coproduction CDN de Normandie-Rouen, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Scène nationale, La Ferme du Buisson – Scène nationale de Marne la Vallée, Théâtre à Châtillon, ECAM Théâtre du Kremlin Bicêtre / Avec le soutien de la Région Île-de-France et de la Fondation E.C.ART-Pomaret / Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National / Le Collectif 18.3 est soutenu par le Cent Quatre à Paris / Remerciements à Sylvie Pomaret, Jeanne Sorell, Laurent Marandet, Librairie les Arpenteurs, Adrien Bénard, Chloé Ménager, Marie -Noëlle Laufenbüchler et Dominique Baccus, Geoffrey Kuzman, Tiphaine  Frugier Bellambe, Alfred Lagarde , Robin Chik, Clément Morin, Claire Tavernier, la boutique Merguiller, Roland Menou, David Nathanson et La Comédie Française / Photo © Christophe Raynaud de Lage

Petit théâtre
durée 2h20 sans entracte

à ne pas manquer
Autour du spectacle !

Les Labos du TSQY
Sida : raconter et transmettre la mémoire d’une épidémie
Lundi 18 octobre 19h30

40 ans après l'apparition du Sida, comment gardons-nous la mémoire des débuts de l’épidémie ? Comment en faisons-nous le récit quand, en 2020 encore, près de 700 000 malades en sont morts ?
>> Infos et réservation



Bord de scène
Jeudi 21 octobre
A l’issue de la représentation du jeudi à 19h30 au Petit Théâtre, restez dans la salle pour dialoguer avec l'équipe artistique du spectacle
!

Actus

En images