Théâtre

Réparer les vivants

Maylis de Kerangal / Sylvain Maurice
26   27 janv.
durée : 1h15 sans entracte / tarif A
Lieu : Petit théâtre
mar. 26 janvier 20H30
mer. 27 janvier 20H30
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus

Présentation

Le metteur en scène Sylvain Maurice porte à la scène le roman multi-récompensé de Maylis de Kerengal, récit de la transplantation d'un coeur. Une épopée bouleversante sur la vie et la mort, en mots et en musique.

De retour d'une session de surf, Simon Limbres et ses amis ont un terrible accident de voiture. Le jeune homme de dix-neuf ans est déclaré en état de mort cérébrale. Ses parents acceptent de faire don de ses organes... Le récit suit alors le parcours de son coeur et les étapes d'une transplantation qui bouleverse de nombreuses existences.
Dans un compte à rebours haletant, chaque acteur de cette chanson de geste se met en branle : la mère, le père, la petite amie, les chirurgiens, l'infirmier coordonnateur, la "receveuse"... Chacun est un rouage d'une mécanique qui amènera le coeur d'un jeune homme dans la poitrine d'une femme de cinquante ans. La langue sensible de Maylis de Kerangal décrit toutes les émotions des acteurs de ce drame, mettant en lumière chacun des fragments du kaléidoscope extraordinaire de ce transfert de vie.
Sylvain Maurice fait le pari d'adapter pour le théâtre le best-seller de Maylis de Kerangal. Il en donne une version réduite, dense, qui met en exergue les dialogues forts, tout en laissant la part belle au récit.
Dans le plus grand dépouillement scénique, le metteur en scène adresse une parole urgente, immédiate et directe aux spectateurs.
Entre empathie, précision, musicalité et virtuosité, c'est l'acteur Vincent Dissez qui porte toute la théâtralité, accompagné du musicien Joachim Latarjet.
Par ce récit empreint de deuil et d'espoir, Maylis de Kerangal et Sylvain Maurice font résonner les mots de Tchekhov dans Platonov : "Enterrer les morts, réparer les vivants".

Générique

D'après "Réparer les vivants" de : Maylis de Kerangal © éditions Gallimard / publié par Verticales
Version scénique et mise en scène : Sylvain Maurice
Avec : Vincent Dissez , Joachim Latarjet
Assistant à la mise en scène : Nicolas Laurent
Scénographie : Eric Soyer
Lumière : Eric Soyer
en collaboration avec : Gwendal Malard
Composition originale : Joachim Latarjet
costumes : Marie La Rocca
Régie générale : Rémi Rose

Production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN (en cours)

En savoir plus

Editrice, romancière et nouvelliste, Maylis de Kérangal est une des auteures françaises contemporaines les plus reconnues, aussi bien par le public que par la critique. Après avoir travaillé chez Gallimard jeunesse, elle crée la collection du Baron Perché aux éditions Vio, où elle publie également des ouvrages destinés au jeune public. Elle a publié, depuis 2000, une quinzaine de textes dont Je marche sous un ciel de traine, Ni fleurs, ni couronnes, ou encore Corniche Kennedy. C'est avec La naissance d'un pont qu'elle se fait vraiment connaître du grand public et reçoit le Prix Médicis 2010 ; ce livre fut également parmi les sélections pour les Prix Femina, Flore et Goncourt 2010. Elle reçoit en 2012 le prix Landerneau pour son roman "Tangentes vers l'est" (éditions Verticales). En 2014, c'est la consécration avec Réparer les vivants qui accumule les prix : Roman des étudiants - France Culture-Télérama 2014, Grand Prix RTL-Lire 2014, Prix Orange du Livre 2014, Prix Paris Diderot-Esprits Libres 2014, entre autres. Elle reçoit également Grand Prix de littérature Henri-Gal de l'Académie Française 2014 pour l'ensemble de son oeuvre.

Après une formation à l'Ecole de Chaillot, Sylvain Maurice fonde la compagnie l'Ultime and Co, en 1992. De 2003 à 2011, il prend la tête du Nouveau Théâtre-CDN de Besançon et de Franche-Comté. Il monte aussi bien des auteurs contemporains comme Lagarce, que les grands auteurs classiques comme Shakespeare, Ibsen ou Sénèque. Il adapte et met également en scène du théâtre musical comme Dealing with Clair/Claire en affaires d'après un texte inédit de Martin Crimp et Métamorphose d'après Kafka. Depuis janvier 2013, il est directeur du Théâtre de Sartrouville et des Yvelines-CDN.

Vincent Dissez participe à l'atelier de Didier-Georges Gabily en 1989, et est admis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1990 dans les classes de Catherine Hiégel, Stuart Seide et Philippe Adrien. Il travaille au théâtre notamment avec Jacques Lassalle (La Serva amorosa de Goldoni, Georges Dandin de Molière), Anatoli Vassiliev (Bal masqué de Lermontov), Didier-Georges Gabily (Phèdre ; Gibiers du temps), Bernard Sobel (Napoléon ou les cent jours de Christian Grabbe ; Le Juif de Malte de Marlowe), Alain Milianti (Les Fausses confidences de Marivaux), Jean Marie Patte (Haute surveillance de Jean Genet ; Léonce et Léna de Georg Büchner), Christophe Huysman (Les Hommes dégringolés), Hubert Colas (Purifiés de Sarah Kane), Marc Paquien (Face au mur de Martin Crimp), Anne Torrès (Le Fou d'Elsa d'après Aragon), Jean-Louis Benoit (Les Caprices de Marianne d'Alfred de Musset). Il travaille également pour le cinéma et la télévision, entre autres avec David Pharao, Pierre Courrège, Jean-Pierre Limosin, Valérie Tolédano.

Musicien tromboniste né en 1970, Joachim Latarjet fonde avec Alexandra Fleischer la compagnie Oh ! Oui..., et met en scène des spectacles de théâtre musical. Parmi ces créations : Du travail bien fait, F., le fou, l'assassin, Acte V, Happy End, Stille Nacht, There it is, Ce Que Nous Vîmes, My Way, Le Chant de la Terre, Songs For My Brain et deux ciné-concerts Charley Bowers, Bricoleur de génie et King Kong. Il a été artiste associé à La Filature (Scène Nationale de Mulhouse) de 2008 à 2012. Il est un des membres fondateurs de la compagnie Sentimental Bourreau et participe à toutes les créations de 1989 à 2000.
Il a travaillé avec Michel Deutsch sur les Imprécations II, IV, 36 et a composé la musique du Solo de Philippe Decouflé qu'il interprète sur scène depuis 2003.

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL