Théâtre

Notre peur de n'être

Fabrice Murgia - Cie Artara
 3 nov.
durée : 1h20 sans entracte / tarif A
Lieu : Grand Théâtre
mar. 03 novembre 20H30
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus

Présentation

Avec Notre peur de n'être, le jeune et talentueux auteur et metteur en scène Fabrice Murgia signe une oeuvre percutante, d'une rare beauté plastique, sur la solitude de l'homme moderne à l'ère du virtuel.



Tout au long de son travail riche et foisonnant, Fabrice Murgia scrute notre civilisation, ses malaises, ses aliénations et ses crises, et explore des thèmes comme la solitude, les nouvelles technologies, la jeunesse... Il puise dans son histoire ouvrière et résistante, se nourrit du réel et de ses recherches, pour écrire et mettre en scène des spectacles qui remuent.
Avec Notre peur de n'être, le lauréat du Lion d'argent à la Biennale de Venise aborde, sans catastrophisme ni angélisme, le monde virtuel d'aujourd'hui. Fabrice Murgia s'inspire ici de Petite Poucette, où Michel Serres analyse le passage fondamental de l'écrit vers les nouvelles technologies, et des "hikikomori", ces jeunes adultes japonais qui, pour échapper à la brutalité de notre société, ont choisi de vivre reclus, seuls face à leurs écrans. A travers trois histoires de solitude dévorante - l'homme qui est largué après vingt-deux ans de vie commune, Sarah qui dicte sa vie sur un enregistreur vocal et la mama dépassée par son fils qui vit en ermite dans sa chambre -, l'auteur et metteur en scène dépasse la vision négative souvent attachée aux nouvelles technologies pour mettre en lumière l'espoir d'un retournement possible qui favoriserait la naissance d'une contre-culture.
Par un superbe langage de plateau, dans une scénographie aux accents cinématographiques qui atteint des sommets d'esthétisme, Fabrice Murgia et son équipe de créateurs ultra-doués (acteurs, performeurs, plasticiens, musiciens et vidéastes) nous livrent une radiographie incisive et fascinante de notre société. Dans un théâtre sensoriel et engagé, ils révèlent toute la poésie de notre rapport complexe au monde.

Générique

Texte et mise en scène : Fabrice Murgia - Cie Artara
Avec : Clara Bonnet , Nicolas Buysse , Anthony Foladore , Cécile Maidon , Magali Pinglaut , Ariane Rousseau
Recherches dramaturgiques : Vincent Hennebicq
Conseiller artistique : Jacques Delcuvellerie
En collaboration avec : Michel Serres, autour de son essai "Petite Poucette" - Editions Le Pommier
Scénographie : Vincent Lemaire
Assistant : Vladimir Steyaert
Musique : Maxime Glaude
Création vidéo : Jean-François Ravagnan , Giacinto Caponio
Création lumière : Marc Lhommel
Construction décor : Atelier de La Comédie de Saint-Etienne
Toile de fond : David Carlier , Benjamin Cuvelier , Alain Descamps

Les répétitions du spectacle ont eu lieu en juin 2014 à La Comédie de Saint-Etienne / Production Cie Artara et Théâtre National-Bruxelles / Coproduction L'Aire Libre St Jacques de la Lande, La Comédie de Caen, La Comédie de Saint-Etienne, La Comédie de Valence, Le Groupov, La Maison de la Culture de Tournai-NEXT Festival, Le manège.mons et la Fondation Mons 2015 - Capitale européenne de la Culture, Le Théâtre de Grasse, Le Théâtre de Liège, Le Théâtre de Namur, Le Théâtre des Bergeries Noisy le Sec, Le Théâtre Dijon-Bourgogne, Le Carré Sainte-Maxime / Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de Wallonie-Bruxelles International, du Centre Wallonie Bruxelles - Paris, du DIESE # Rhône Alpes, d'Eubelius, de Riva Audio (www.rivaaudio.be), Sabam for culture, Franco Dragone Entertainment Group.

En savoir plus

Après une formation d'acteur au conservatoire de Liège, Fabrice Murgia est très vite remarqué comme metteur en scène grâce à l'originalité de sa démarche artistique. La place des nouvelles technologies les plus pointues y est très importante. Il collabore avec des acteurs, performeurs, plasticiens, musiciens et vidéastes et signe de nombreuses mises en scène comme Le Chagrin des Ogres, Life:Reset / Chronique d'une ville épuisée, Dieu est un DJ à partir du texte de Falk Richter. En 2012, trois spectacles sont présentés regroupés dans Exils qui expose ce sentiment partagé par une jeunesse d'être hors « d'une vie et d'une pensée à soi », puis Les Enfants de Jéhovah, sur l'endoctrinement sectaire, et enfin Ghost Road, sur les choix de vie en dehors de la civilisation. Cette création ouvrant l'ambitieux projet européen Villes en scène / Cities On Stage est initié par le Théâtre national de Belgique, où Fabrice Murgia est artiste associé depuis ses débuts de metteur en scène. L'auteur et metteur en scène est récompensé pour le caractère innovant de son théâtre, en 2014, par un Lion d'Argent à la Biennale de Venise.

 

> Site à visiter :
Compagnie Artara

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL