Musique

LA FACE CACHÉE DE LA LUNE

Pink Floyd / Thierry Balasse
25   26 mars
durée : 1h20 sans entracte / tarif A
Lieu : Grand Théâtre
sam. 25 mars 20H30
dim. 26 mars 16H00
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus

Présentation

Avec La Face cachée de la lune Thierry Balasse et la compagnie Inouïe rejouent intégralement le mythique album The Dark side of the moon de Pink Floyd. Deux ans de recherche ont été nécessaires pour retrouver l’instrumentation et le son que le groupe anglais avait inventé en studio et n’avait jamais réussi à reproduire sur scène. Une performance fascinante !

En 1973, sortait The Dark side of the moon, un album qui allait changer la face de la musique pop rock outre-manche et dans le monde entier, et qui demeure culte pour plusieurs générations ! Plus de 40 ans après, Thierry Balasse et sa compagnie Inouïe rendent hommage au génie et à l’audace des Pink Floyd.
Expérimentateur sonore féru des confrontations musicales entre passé et présent, Thierry Balasse s’entoure de huit complices pour rejouer cette folle partition au plus proche de l’esprit et du son d’origine. Vendu à 40 millions d’exemplaires, le disque fourmillait d’innovations, avec une utilisation de tout un instrumentarium aujourd’hui quasi disparu, notamment les synthétiseurs Minimoog ou AKS et le piano Wurlitzer. Tels des archéologues, Thierry Balasse et ses musiciens ont retrouvé les instruments d’époque et même l’incontournable caisse enregistreuse de Money ! Les expérimentations, faites par Pink Floyd en studio, sont pour la première fois reproduites sur scène, live ! Une belle occasion de (re)découvrir l’audace intemporelle d’une oeuvre légendaire et la face cachée de sa fabrication.

Générique

Musique : Pink Floyd
Conception : Thierry Balasse
avec la complicité de : Laurent Dailleau
Lumière : Yves Godin
Avec : Thierry Balasse (synthétiseurs analogiques Minimoog et Synthi AKS, bruitages) , Yannick Boudruche (chant, guitare) , Elisabeth Gilly (chant) , Benoit Meurant (synthétiseurs analogiques Minimoog et VCS3, dominion) , Julien Padovani (orgue Hammond, piano électrique Wurlitzer, chant)
Sonorisation en salle : Julien Reboux
Sonorisation sur scène : Julien Guinard
Régie générale, régie lumière : Nicolas Barrot
Scénographie, lumières : Yves Godin
Préparation vocale : Valérie Joly
Maintenance, réparation des machines analogiques : Patrick Tuchais
Production, diffusion : Marthe Lemut
Administration de la production : Emmanuelle Sagnier
Régie de compagnie : Hedwige Renoul

En savoir plus

Au début des années 70, Pink Floyd enregistre The Dark Side Of The Moon avec l’ambition d’élever la musique populaire à un niveau encore jamais atteint. Bestseller parmi les bestsellers de l’histoire de la musique, l’album réalise la synthèse de toutes les aspirations artistiques du groupe. Harmonies pop luxuriantes, embardées de blues musclé, relâchements folk, recherches électroacoustiques pointues et boucles de musique concrète en veux-tu en voilà, dans les fameux studios d’Abbey Road à Londres, les musiciens de Pink Floyd donnent libre cours à leur intense tempérament expérimental. Ils bénéficient de dispositifs quadriphoniques inédits et explorent tous azimuts les combinaisons de leur nouvelle console 16 pistes. Les traits de guitare éruptifs de David Gilmour se métamorphosent en digressions aériennes. Les claviers space rock de Richard Wright, les chorus vocaux et les effets de bandes magnétiques parachèvent le caractère atmosphérique de l’expérience esthétique. L’album déploie également une passionnante arborescence de bruitages devenus autant d’icônes sonores telles les ritournelles de caisse enregistreuse (« Money ») et les sonneries de réveils enregistrées chez un antiquaire par l’ingénieur du son Alan Parsons (« Time »). Près de quarante ans après sa sortie, la puissance de fascination de The Dark Side Of The Moon reste intacte.

 

 

Thierry Balasse devient réalisateur son en 1984. Il réalise des bandes sonores et musicales pour différents metteurs en scène et fait la prise de son et la réalisation d’enregistrements de disques. Les rencontres marquantes avec les compositeurs Christian Zanési et Pierre Henry le conduisent à mener un travail d’écriture et d’improvisation. À partir de 1995, il développe une écriture électro-acoustique mêlant le travail de synthèse, d’échantillonnage, mais aussi la composition autour de la voix et de son découpage.
En 1998, démarre une collaboration avec Pierre Henry, il en est parfois l’interprète et également le conseiller pour les technologies numériques.
Créateur pour le théâtre et la danse, Thierry Balasse accompagne Bruno Abraham Kremer, Didier Galas, Thierry Collet… et Vincent Dupont dont il réalise les dispositifs sonores et musicaux sur Jachères improvisations, [dikrömatik], Hauts Cris (miniature), Incantus, et compose la musique de Plongée. Depuis 2000, Thierry Balasse mène également un travail d’improvisation mêlant musique instrumentale ou vocale et traitement électro-acoustique avec plusieurs musiciens : Sylvain Kassap clarinettiste, Eric Groleau batteur, Cécile Maisonhaute claviériste.
Thierry Balasse est fondateur et directeur artistique de la compagnie Inouïe, au sein de laquelle il écrit et créé ses propres spectacles : Le Mur du son (2003), la Machine à explorer les sons (2006), Impressions (2008) autour de textes d’Henri Michaux, et Zoom – John Cage au creux de votre oreille (2011). La face cachée de la lune, concert-spectacle pour 9 musiciens d’après The Dark Side of The Moon des Pink Floyd a été créé à la Maison de la musique de Nanterre (janvier 2012).

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL