Achetez
vos places
Abonnez-
vous
 
 
SAISON 16-17
Les spectacles
 
 
Danse
En famille
Dès 4 ans
SUITES CURIEUSES
Hélène Blackburn
 7 janv.
durée : 45 mn sans entracte / tarif A
Lieu : Petit théâtre
mer. 04 janvier 15H00
ven. 06 janvier 20H30
sam. 07 janvier 18H00
  Réserver maintenant    
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus
Présentation
Quand le Petit Chaperon rouge danse avec les loups... La chorégraphe québécoise Hélène Blackburn présente une lecture dansée du célèbre conte. Un chassé-croisé subtil et joyeux pour jouer avec nos peurs d’enfant.
Chacun connaît l’un des contes les plus populaires du monde occidental où une petite fille vêtue de rouge, traverse la forêt pour apporter à sa grand-mère un petit pot de beurre, et les mésaventures de celle-ci face au grand méchant loup.
Conjuguant un engagement physique virtuose et intense et un sens théâtral inné, un pétillant quatuor donne corps aux célèbres héros de Perrault ou des frères Grimm. Dans l’espace dessiné par les rails d’un train électrique, tout droit issu de l’enfance, trois danseurs et une danseuse insufflent vitalité et espièglerie à cet indémodable classique.
Mêlant dessins animés, langage des signes et musique ragtime, ces suites malicieuses de la compagnie québécoise fascineront l’imagination des encore petits et des déjà grands.
Générique

Chorégraphie : Hélène Blackburn
Avec 4 danseurs :
Musique : Martin Tétreault
Animations : Marjolaine Leray
Lumière : Emilie B-Beaulieu
Costumes : Denis Lavoie , Hélène Blackburn
Marionnettes : Magalie Chouinard
Accessoires : Guy Fortin
Scénographie : Samuel Thériault

Coproduction avec la Place des Arts de Montréal / Cette création a bénéficié d’une résidence de création à la Place des Arts de Montréal, à la Maison de la culture Rosemont - La Petite-Patrie et la Maison de la culture Mercier.
En savoir plus

Hélène Blackburn est danseuse, chorégraphe et pédagogue. Elle se forme aux studios Linda Rabin, la grande école de danse contemporaine de Montréal, ainsi qu’à l’Université du Québec à Montréal où elle fait la rencontre de Jean-Pierre Perreault. De 1983 à 1989, elle sera interprète dans plusieurs de ses spectacles comme Joe, Stella, Nuit ou encore Piazza. Elle enseigne dans les principaux centres de formation professionnelle de danse, aussi bien au Canada qu’en Europe : Université de Concordia, Laban Center de Londres, l’Academia di Danza de Venise. Son apport au spectacle jeune public et l’originalité et la qualité de sa démarche artistique lui valent de recevoir, de la part du Conseil des Arts du Canada, le prestigieux prix Jacqueline Lemieux, ainsi que le prix chorégraphique Bonnie Bird du Laban Center de Londres. En plus des créations propres à sa compagnie Cas Public, elle est invitée par des compagnies extérieures, comme Bare Bones au Royaume Uni et Panta Reis en Norvège.

Au moment de fonder sa compagnie en 1989, Hélène Blackburn figure déjà parmi les étoiles montantes d’une nouvelle génération de créateurs en danse actuelle. Si Cas Public est la résultante immédiate des efforts soutenus de sa fondatrice, la compagnie se veut avant tout un point d’ancrage pour des artistes de divers horizons, gravitant autour d’une recherche chorégraphique commune. En évitant le choix d’une appellation éponyme pour la compagnie qu’elle dirige, Hélène Blackburn a voulu se soustraire au mythe du chorégraphe omniscient. Pour elle, créer est un acte collectif. Ainsi, le nom même de la compagnie témoigne de ses intérêts sociaux et de ses convictions quant au rôle joué par l’artiste dans la société. En s’embarquant pour chaque nouveau voyage créatif, la chorégraphe et ses collaborateurs cherchent à revitaliser leur vocabulaire et leur approche pour approfondir chaque fois davantage leur propos, toujours traité avec vigueur et une pointe d’humour. Au fil des ans, Cas Public a réussi à se hisser au rang des compagnies canadiennes jouissant d’une réputation internationale. La compagnie demeure toutefois enracinée dans la réalité culturelle québécoise, où elle multiplie ses efforts pour promouvoir la danse actuelle auprès du public et contribuer à son développement.

> Site à consulter :
Cas Public

La presse
 
 
théâtre de
st-quentin
-en-yvelines
Scène nationale
Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL