Achetez
vos places
Abonnez-
vous
 
 
SAISON 16-17
Les spectacles
 
 
Rocio Molina ©  Pablo Guidali Rocio Molina ©  Pablo Guidali Rocio Molina ©  Pablo Guidali Rocio Molina ©  Pablo Guidali
Rocio Molina © Pablo Guidali
Danse
ROCÍO MOLINA - Nouvelle création
 31 mars
durée : 1h20 sans entracte / tarif B
Lieu : Hors les murs au Prisme d'Elancourt
ven. 31 mars 20H30
  Réserver maintenant    
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus
Présentation
Acclamée dans le monde entier, Rocío Molina s’est imposée comme La Molina, danseuse prodige de flamenco, bouleversante et indomptable. Ses spectacles sont des déflagrations, tant elle dégage sur scène une puissance et une maîtrise hors du commun. Dans cette nouvelle création, Rocío Molina puise dans nos contradictions et fait dialoguer lumière et ombre, silence et bruit, bien et mal.
Sa puissance, son énergie et sa grâce ont séduit le grand Baryshnikov qui après l’avoir vue danser s’est agenouillé devant elle ! Sur scène, Rocío Molina brûle, transcende. Impressionnante de précision, mélange d’ingénuité, de sensualité et de puissance, elle a le génie du duende, ce mot intraduisible qui dit le démon et la possession, le double et le désir. C’est pour elle que l’on a inventé un nouveau mot, danzaora, qui regroupe tout ce qu’elle a traversé : le flamenco, la danse classique, le théâtre, la littérature… Sa nouvelle création est conçue comme un diptyque pictural. Elle y fait dialoguer les contraires, ce qui semble opposé et que seul le geste artistique peut réunir.
Dans un espace lumineux, entièrement blanc, Rocío Molina fait surgir l’intensité et la pureté du flamenco. Cet écrin immaculé est à la hauteur de l’intensité de chacun des gestes de la flamenca et du silence qui l’entoure. Seule, droite et fière, Rocío Molina emplit de sa force incomparable ce vide qui semble n’avoir ni début ni fin.
La seconde partie, une plongée dans le noir et le chaos, fait entendre les chants traditionnels les plus doux et les plus mélancoliques. Sur la virtuosité d’une guitare, les gestes se font tableaux vivants, cernés de corps rompus et de chutes brutales. Entourée de ses musiciens virtuoses, La Molina sculpte l’espace et le temps, dans une mutation soudaine et continue.

Parcours danse
à Saint-Quentin-en-Yvelines réalisé par Le Prisme, centre de développement artistique & le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène nationale
Générique

Chorégraphie et co-direction artistique : Rocío Molina
Mise en scène, création lumière et co-direction artistique : Carlos Marquerie
Avec : Rocío Molina (danse) , Eduardo Trassierra (guitarre) , José Ángel Carmona (chant) , José Manuel Ramos “Oruco” (palmas et compás) , Pablo Martín Jones (percussions et musique électronique)

Production Danza Molina S.L., Théâtre national de Chaillot.
En savoir plus

Née en 1984, Rocío Molina s’initie à la danse dès l’âge de trois ans. En 2001, elle entre dans la compagnie de María Pagés et termine brillamment sa formation au Conservatoire royal de danse de Madrid en 2002. En 2005, elle présente son premier spectacle Entre parades, puis El Eterno Retorno. En 2006, elle crée Turquesa como el limón en duo avec Laura Rozalén. En 2007, elle déshabille sa danse et montre le flamenco nu dans Almario. Ensuite, elle crée, entre autres, Oro Viejo (2008), Vinática (2011) et Afectos (2012). Considérée comme l’une des meilleures bailaoras d’aujourd’hui, Rocío Molina a reçu de nombreuses récompenses, dont le Prix national de danse pour « son apport à la rénovation de l’art flamenco, sa souplesse et sa force comme interprète capable de dominer avec liberté et audace les registres les plus divers ». En 2015/2016, la chorégraphe est artiste associée au Théâtre National de Chaillot.

> Site à consulter :
ROCÍO MOLINA

La presse
 
 
théâtre de
st-quentin
-en-yvelines
Scène nationale
Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL