Achetez
vos places
Abonnez-
vous
 
 
SAISON 16-17
Les spectacles
 
 
Musique
QUATUOR ARDEO #1
György Kurtág / Robert Schumann / Franz Schubert
 4 oct.
tarif A
Lieu : Petit théâtre
mar. 04 octobre 20H30
  Réserver maintenant    
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus
Présentation
Le Quatuor Ardeo nous propose trois rendez-vous au fil de la saison. Ce quatuor à cordes 100% féminin nous fera découvrir le grand répertoire, dont l’intégralité des quatuors de Schumann, mais également des œuvres nouvelles, à dimension spectaculaire. Ce premier des trois concerts du Quatuor Ardeo traverse deux siècles de musique. De Schubert à Kurtág en passant par Schumann, il nous fait entrer dans la richesse des possibles du quatuor à cordes.
Ardeo (« je brûle » en latin), le nom de ce quatuor traduit parfaitement la façon dont les quatre jeunes femmes abordent leurs répertoires. Constitué en 2001 au sein du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, le Quatuor Ardeo fait aujourd’hui partie des formations françaises les plus renommées. Une parfaite entente artistique fondée sur un travail sans relâche, un esprit d’harmonie et une grande complicité donnent naissance à un parcours couronné de plusieurs prix aux concours internationaux.
Avec Officium Breve, György Kurtág écrit une sorte de « mini-requiem », en hommage au compositeur hongrois Andreae Szervánszky. Se succèdent, sans interruption, quinze mouvements très brefs qui alternent entre la traditionnelle écriture tonale et l’harmonie dodécaphonique de Webern. Dans cette écriture épurée, le compositeur hongrois de 90 ans se fait poète de la musique moderne.
Le premier des trois lumineux quatuors de Robert Schumann se nourrit de l’étude des derniers quatuors de Beethoven, de Bach et de son Clavecin bien tempéré et s’inspire du Mendelssohn du Songe d’une nuit d’été. Son écriture est toute pleine de ferveur, de passion, jouant du contrepoint, de la forme du canon ou encore de renversements des thèmes musicaux.
Composé en 1817, La Jeune fille et la Mort est certainement le plus célèbre des quatuors de Schubert. Inspiré d’un poème de Matthias Claudius, il adopte une tonalité funèbre et fait entendre les douces paroles rassurantes de la Mort à la Jeune fille, pour finir dans la chevauchée effrénée de la Danse macabre, dans un dernier appel de la Grande Faucheuse.

À découvrir aussi :
QUATUOR ARDEO #2
QUATUOR ARDEO #3
Générique

Quatuor Officium Breve : György Kurtág
Quatuor n°1 : Robert Schumann
La Jeune fille et la Mort : Franz Schubert
Avec : Carole Petitdemange (violon) , Mi-Sa Yang (violon) , Yuko Hara (alto) , Joëlle Martinez (violoncelle)

Coproduction avec l’agence « International Networking Artists ».
En savoir plus

Né en 1926, György Kurtág est un des plus célèbres compositeurs hongrois contemporains. Formé au Conservatoire de Budapest, il hérite de Bela Bartok un goût prononcé pour les mélodies populaires hongroises et roumaines. Ses compositions se nourrissent également régulièrement de grandes œuvres de la littérature, comme celles de Franz Kafka ou de Janos Pilinszky. Grand passionné de la musique de Webern il en tire une écriture pour orchestre faite de fragments très courts présentés dans de larges cycles.

Figure de la musique romantique par excellence, Robert Schumann (1810-1856) centre son écriture sur la sensibilité et la subjectivité. Sa curiosité l’amène à aborder presque tous les genres de son époque, de la musique pour piano à la musique de chambre, dont ses célèbres quatuors, en passant même par l’opéra et les lieder. Ses compositions aux formes resserrées annoncent la naissance du mouvement impressionniste.

Franz Schubert (1797-1828), maître incontesté du lied, est une des figures majeures de la musique du XIXème siècle en Europe. Bien que mort très jeune, il laisse une œuvre très dense. La partie centrale de celle-ci est nourrie de la grande littérature de Pétrarque à Shakespeare, en passant par Goethe ou Schiller à partir des textes desquels il écrit de nombreux lieders. Son style est marqué par le wanderer, cette quête d’un ailleurs qui s’éloigne dès que l’on s’en approche.

Le Quatuor Ardeo se forme en 2001, au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, est l’une des formations françaises les plus renommées. Citant la formule latine signifiant « je brûle », les musiciennes d’Ardeo se saisissent des œuvres du répertoire avec rigueur, générosité et passion. Elles défendent la musique contemporaine en créant, entre autres, trois quatuors d’Anton Reicha ou encore deux premiers quatuors de Koechlin. La formation, reconnue « Rising Stars » par la European Concert Hall Organization, se produit sur les plus prestigieuses scènes européennes.

> Site à consulter :
Le Quatuor Ardeo

La presse
 
 
théâtre de
st-quentin
-en-yvelines
Scène nationale
Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL