Achetez
vos places
Abonnez-
vous
 
 
SAISON 16-17
Les spectacles
 
 
Premiers standards du jazz - Sara Lazarus ©  Olivier Allard
Premiers standards du jazz - Sara Lazarus © Olivier Allard
Jazz
Premiers standards du Jazz
Pierre de Bethmann / Sara Lazarus
 10 janv.
tarif Unique 10 eur.
Lieu : Petit théâtre
mar. 10 janvier 20H30
  Réserver maintenant    
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus
Présentation
Un concert conçu comme un hommage aux immenses songwriters que furent, entre autres, Cole Porter, George Gershwin, Richards Rogers, Jerome Kern...
Né à l’orée du XXe siècle au Sud des Etats- Unis, notamment dans la ville de New Orleans, le Jazz connaît de nombreuses évolutions entre les deux guerres mondiales. Son centre de gravité se déplace de New Orleans à Chicago puis New York, qui en deviendra un pôle d’attraction majeur jusqu’à aujourd’hui. New York est notamment la ville où les compositeurs de la comédie musicale de l’entre-deux-guerres vont progressivement fournir tout un répertoire de standards dont les musiciens de Jazz vont s’emparer pour magnifier leur art du swing et de l’improvisation.
Née aux États-Unis, ancienne élève de l’Université d’Harvard et lauréate du prestigieux concours Thelonious Monk à New York en 1994, la chanteuse Sara Lazarus réside depuis plus de vingt ans en France où elle développe son art exceptionnel de l’interprétation des standards, dont elle livrait notamment une magnifique trace sur son album Give me the simple life, sorti chez Dreyfus Jazz en 2005.

À découvrir aussi :
STANDARDS POP & FUNK DES ANNÉES 70 ET 80
MUSIQUE FRANÇAISE ET IMPROVISATIONS LIBRES
PIERRE DE BETHMANN TRIO
Générique

Avec : Pierre de Bethmann , piano , Sara Lazarus , chant , Gildas Boclé , contrebasse , Karl Jannuska , batterie

Production ALEA
En savoir plus

D’abord pianiste du trio Prysm qui, entre 1994 et 2001 enregistre quatre albums pour Blue Note et tourne intensément en France et aux Etats-Unis, Pierre de Bethmann lance ensuite le projet Ilium à partir de 2001, qui enregistrera sept albums dans des formules allant du 4tet à un Medium Ensemble de 12 musiciens. En 2012, il fonde un nouveau trio avec Sylvain Romano (contrebasse) et Tony Rabeson (batterie), formule qui l’emmène à ré-explorer un répertoire de standards avec deux maîtres du genre. Son parcours a été jalonné de récompenses : il a notamment été nommé aux Victoire du Jazz 2015 dans la catégorie Artiste de l’année, a obtenu la Victoire du Jazz 2008 (Album de l’année) et le prix Django Reinhardt du Musicien Français de l’Année 2004. Parallèlement à son activité de compositeur, de musicien et d’accompagnateur, il enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Sara Lazarus nait à Wilmington (Delaware) et découvre très jeune les standards de jazz par les comédies musicales. À 8 ans, elle prend des cours de piano, puis découvre le saxophone ténor, et joue dans l’orchestre du collège de sa ville natale. À 16 ans, elle intègre l’American Youth Jazz Band comme saxophoniste ténor et chanteuse, et fait avec ce groupe une tournée européenne qui se termine au Festival de Jazz de Montreux en 1980. Elle poursuit ses études en littérature anglaise à Harvard, et rentre dans l'orchestre de jazz de l'université. Illinois Jacquet, qu'elle rencontre alors, l'encourage dans la voie du chant et lui propose de se joindre à sa formation comme chanteuse. Down Beat, l'un des principaux magazines américains consacrés au jazz, la sacre "Meilleur(e) soliste en jazz vocal (niveau université)". Après ses études, Sara Lazarus s'installe en France, et participe à de nombreux festivals européens : Jazz in Marciac, Crest Jazz Vocal, festival de Montlouis-sur-Loire, Braga Jazz, et le JVC Jazz Festival Paris. Elle se produit avec les musiciens comme Alain Jean-Marie, Jacky Terrasson, Manuel Rocheman, Franck Amsallem, Dominique Lemerle, Riccardo Del Fra, Gilles Naturel et Andrea Michelutti... En 1994, elle remporte le premier prix du concours international Thelonious Monk, dont le jury compte Jon Hendricks, Shirley Horn, Cleo Laine, Abbey Lincoln, Dianne Reeves et Jimmy Scott. À l'occasion de la remise des prix, elle participe à une jam session avec Herbie Hancock, Ron Carter, Grady Tate, Kenny Burrell, Jimmy Heath et Clark Terry. En novembre 2000, elle participe au projet de Patrice Caratini et son Jazz Ensemble, centré sur la musique de Cole Porter, et à son disque « Anything Goes ». En mars 2005, l'accueil enthousiaste de la critique comme du public pour son disque Give Me the Simple Life établissent sa réputation, qu'elle confirme lors de tournées en France et dans le reste de l'Europe, notamment dans les grands festivals de jazz. Sara Lazarus met sa « voix sobre et délicate » au service de sa spontanéité, sa tendresse et son sens communicatif du swing.

> Sites à consulter :
Pierre de Bethmann
Sara Lazarus

La presse
 
 
théâtre de
st-quentin
-en-yvelines
Scène nationale
Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL