théâtre

la très bouleversante confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté

collectif nightshot
 4 mars
durée : 2h sans entracte / Tarif A
Lieu : Petit théâtre
mar. 03 mars 20H30
mer. 04 mars 20H30
Ouverture des abonnements le mercredi 5 juin.
Billetterie hors abonnement à partir du mardi 27 août.

Présentation

2013, une bombe : sous couvert d’anonymat, un ancien soldat raconte dans la presse le secret du raid mené deux ans plus tôt contre Oussama Ben Laden. Avec une folle énergie, le Collectif NightShot nous plonge dans cette traque telle qu’on se l’imagine en convoquant jeux vidéos et blockbusters façonnés par une Amérique pervertie par son propre mythe. En immersion visuelle et sonore, un spectacle jouissif, sans aucun répit, dopé par une adrénaline qui, une fois retombée, dévoile un véritable gouffre : quotidien banal, héros pathétique, vacuité d’un modèle américain mondialisé. Encore un peu de pop-corn ?

Rien ou presque n’aura filtré de la mission conduite le 2 mai 2011, au Pakistan, contre l’ex « ennemi public n°1 ». Jusqu’à ce que l’un des soldats revendique le tir fatal dans une interview : il aspire à la gloire du héros tel que son pays les affectionne. En 2013, l’écrivain français Emmanuel Adely tire un roman de cette fascinante confession.

Le Collectif NigthShot s’empare à son tour de ce texte paradoxal, entre l’image populaire du héros et la réalité d’un homme en échec, empêtré dans son manichéisme et ses valeurs viriles sur fond d’impérialisme. Une proposition épique, sans concession avec la face obscure d’un certain American Dream.

Marylène Malbert
2013, une bombe : sous couvert d’anonymat, un ancien soldat raconte dans la presse le secret du raid mené deux ans plus tôt contre Oussama Ben Laden. Avec une folle énergie, le Collectif NightShot nous plonge dans cette traque telle qu’on se l’imagine en convoquant jeux vidéos et blockbusters façonnés par une Amérique pervertie par son propre mythe. En immersion visuelle et sonore, un spectacle jouissif, sans aucun répit, dopé par une adrénaline qui, une fois retombée, dévoile un véritable gouffre : quotidien banal, héros pathétique, vacuité d’un modèle américain mondialisé. Encore un peu de pop-corn ?

à découvrir

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL