théâtre
 Rencontres in Cité

et c'est un sentiment qu'il faut déjà que nous combattions je crois

david farjon, compagnie légendes urbaines
20   21 mars
durée : 1h40 sans entracte / Tarif A
Lieu : Petit théâtre
ven. 20 mars 20H30
sam. 21 mars 20H30
Ouverture des abonnements le mercredi 5 juin.
Billetterie hors abonnement à partir du mardi 27 août.

Présentation

Quelle image avons-nous de la banlieue ? La Compagnie Légendes Urbaines met en scène la fabrique de l’information qui a produit un mythe prégnant : celui de quartiers populaires dits « dangereux » ou « désœuvrés ». Depuis près de 40 ans, journaux télévisés et reportages au ton angoissant façonnent ainsi nos représentations. Mais comment émergent ces récits ? Sur le plateau, trois caméras, une régie, une salle de rédaction. Les comédiens sont ici journalistes, régisseurs, monteurs. Ils filment en direct, créent des images et donc du sens. Regarder l’information en train de se faire pour ainsi déconstruire ces lieux communs qui persistent et « qu’il faut déjà que nous combattions ».

Depuis les échauffourées des Minguettes à Vénissieux en 1981, les récits télévisuels consacrés aux périphéries urbaines ont peu à peu forgé un véritable mythe social, culturel et économique encore vivace aujourd’hui : à la lisière des grandes villes, la banlieue renfermerait tous les maux de notre société.

A l’appui de leurs propres perceptions, les comédiens produisent en direct une passionnante fiction documentaire sur notre perception des « quartiers ». Avec ce projet collectif ambitieux, David Farjon poursuit son travail d’écriture théâtrale « à-même la ville » par le prisme, cette fois, de la fabrique médiatique.

Marylène Malbert
Quelle image avons-nous de la banlieue ? La Compagnie Légendes Urbaines met en scène la fabrique de l’information qui a produit un mythe prégnant : celui de quartiers populaires dits « dangereux » ou « désœuvrés ». Depuis près de 40 ans, journaux télévisés et reportages au ton angoissant façonnent ainsi nos représentations. Mais comment émergent ces récits ? Sur le plateau, trois caméras, une régie, une salle de rédaction. Les comédiens sont ici journalistes, régisseurs, monteurs. Ils filment en direct, créent des images et donc du sens. Regarder l’information en train de se faire pour ainsi déconstruire ces lieux communs qui persistent et « qu’il faut déjà que nous combattions ».

à découvrir

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL