Achetez
vos places
Abonnez-
vous
 
 
SAISON 16-17
Les spectacles
 
 
Corps diplomatique ©  Didier Crasnault Corps diplomatique ©  Didier Crasnault Corps diplomatique ©  Didier Crasnault Corps diplomatique ©  Didier Crasnault Corps diplomatique ©  Didier Crasnault Corps diplomatique ©  Didier Crasnault
Corps diplomatique © Didier Crasnault
Théâtre
 Rencontres in Cité
CORPS DIPLOMATIQUE
Halory Goerger
23 
 25 mars
durée : 1h15 sans entracte / tarif A
Lieu : Petit théâtre
jeu. 23 mars 19H30
ven. 24 mars 20H30
sam. 25 mars 18H00
  Réserver maintenant    
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus
Présentation
Halory Goerger et son équipage nous embarquent dans une odyssée inter-galactique, en forme d’hommage à l’humanité et au théâtre. Un space opera burlesque et philosophique.
Une troupe d’acteurs est envoyée dans la station spatiale Jean Vilar, sans retour possible sur Terre ! Cette drôle d'équipée, composée de quelques représentants bien ordinaires de l’espèce humaine, doit y écrire, répéter et transmettre une pièce de théâtre aux générations qui naîtront et se succèderont dans ladite station spatiale, au fil des siècles. L’objectif ? Que cette forme d’art qu’est le théâtre soit le premier contact que d’hypothétiques extra-terrestres aient avec l’espèce humaine. L’odyssée de ce drôle de corps diplomatique saura-t-elle résister aux doutes que suscite le vide créatif pendant un trajet d’une durée infinie ? Quelle physionomie aura ce spectacle conçu pour être (peut-être) vu dans plusieurs milliers d’années ? Quels langages inventer pour être compris lors de cette rencontre ?
L'auteur et metteur en scène Halory Goerger signe une épopée théâtrale inédite, en revisitant le mythe de la rencontre galactique. Il met aussi en perspective, en jouant avec l’espace-temps, la question de la création artistique et la question des publics auxquels elle s’adresse. Comédie philosophique qui interroge le rôle de l’art et de la fiction, Corps diplomatique est un audacieux exercice de science-fiction, drôle, intelligent et documenté.
Générique

Conception et mise en scène : Halory Goerger
Avec : Albane Aubry , Mélanie Bestel en alternance avec Juliette Chaigneau , Arnaud Boulogne , Dominique Gilliot , Halory Goerger
Régie générale : Germain Wasilewski
Développement informatique et conception des interfaces : Antoine Villeret , Cyrille Henry
Son et régie numérique : Antoine Villeret, Stéphane Lévêque
Intégration électronique : Robin Mignot
Lumière : Annie Leuridan
Création costumes : Aurélie Noble
Musique additionnelle : Martin Granger
Regard extérieur : Mylène Benoit
Conception décor : Halory Goerger, Théâtre Nanterre-Amandiers

Production Marion Le Guerroué pour l’amicale de production / Coproduction le phénix scène nationale Valenciennes, Arsenic (Lausanne), BIT Teatergarasjen (Bergen), BUDA Kunstencentrum (Courtrai), Dublin Theatre Festival, Espace des Arts SN Chalon-sur-Saône, Espace Malraux Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Kunstencentrum Vooruit (Gand), Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles), Le CENTQUATRE (Paris), Le Manège de Reims, Le Quartz Scène nationale de Brest, Noorderzon Performing Arts Festival (Groningen), Théâtre Nanterre- Amandiers, Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine / Soutien Le Beursschouwburg (Bruxelles), Le Vivat, scène conventionnée danse théâtre d’Armentières, Szene Salzburg (Autriche), avec la participation du DICRéAM, NXTSTP (avec le soutien du Programme Culture de l’Union Européenne), APAP Network / Ce projet bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Nord-Pas-de-Calais) et de l’Institut français dans le cadre du dispositif CIRCLES.
En savoir plus

Né en 1978, Halory Goerger est auteur, metteur en scène et comédien. Après des études de lettres, de sciences de l’information et de théorie des medias, il déplace ses recherches sur scène. Il inaugure en 2004 une pratique sauvage, ancrée dans l’expérimentation langagière et la recherche de formes. Davantage influencé par la « non-danse » que par le « oui-théâtre », il écrit et interprète de petites formes agglomérées dans une première pièce en évolution permanente, Métrage variable (2004-2011), qui mélange poésie sonore et cinéma augmenté. Il conçoit des installations autour de la question du classement (Le Grand Lecteur, puis Toucher le fonds (sic) 2005). Il écrit de vraies-fausses publicités comparatives pour la danse contemporaine, Bonjour concert (2007), puis il conçoit, met en scène, et interprète deux projets &&&&& & &&& (2008) et Germinal (2012) avec Antoine Defoort, qui lui permettent de développer une écriture de plateau, devenue son medium principal.

Il a cofondé L’Amicale de production, dont il a assuré la codirection artistique de 2008 à 2016. Il développe actuellement ses projets dans une nouvelle structure : Bravo Zoulou.

 

La presse
 
 
théâtre de
st-quentin
-en-yvelines
Scène nationale
Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL