Achetez
vos places
Abonnez-
vous
 
 
SAISON 16-17
Les spectacles
 
 
Détail de « L’Incendie de la Chambre des Lords et des Communes » ©  Joseph Mallord William Turner (1835)
Détail de « L’Incendie de la Chambre des Lords et des Communes » © Joseph Mallord William Turner (1835)
Opéra
Création
En famille
Dès 11 ans
CHIMÈNE OU LE CID
Antonio Sacchini / Arcal / Sandrine Anglade / Julien Chauvin
13 
 14 janv.
durée : 2h avec entracte / tarif A
Lieu : Grand Théâtre
ven. 13 janvier 20H30
sam. 14 janvier 20H30
  Réserver maintenant    
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus
Présentation
La metteure en scène Sandrine Anglade et le directeur musical Julien Chauvin révèlent la force inaltérée de la tragédie lyrique de Sacchini. Une passion éternelle, un combat bouleversant entre le coeur et la raison.
Chimène ou Le Cid de Sacchini propose une vision originale de la tragédie de Corneille, fortement portée par l’esthétique et l’esprit des années 1770. La tragédie épique se fait peu à peu drame romantique.
Cent ans après son invention par Giovanni Battista Lulli dit Lully, c’est un autre italien, Antonio Sacchini, qui, appelé à Paris par Marie-Antoinette, va donner ses lettres de noblesse à la tragédie lyrique à la française. Dans Chimène ou Le Cid, tous les arts de la scène brillent à égalité d’invention et de génie : musique, choeurs, théâtre, danse, costumes, décors, lumières, machinerie... L’oeuvre, d’une fluidité rare, alterne avec maestria les récits – systématiquement accompagnés par l’orchestre qui colore d’une immense palette musicale les émotions –, les duos, les trios et les choeurs. Renouvelant sans cesse la forme des airs et créant un fil rouge entre les protagonistes, le choeur et l’orchestre, Sacchini apporte des procédés de composition modernes et novateurs.
Après avoir brillamment mis en scène la pièce de Corneille écrite près d’un siècle et demi avant l’oeuvre de Sacchini (1783), Sandrine Anglade se penche sur son adaptation pour l’opéra aux côtés du directeur musical Julien Chauvin, à la tête de l’orchestre Le Concert de la Loge. Ensemble, ils font résonner la reconnaissance des sentiments, la primauté de la passion dans un monde trop raisonnable.
Générique

Tragédie lyrique d' : Antonio Sacchini (Fontainebleau, 1783)
Sur un livret de : Guillard d’après Corneille
Une création de l’ : Arcal , compagnie nationale de théâtre lyrique et musical
en collaboration avec le : Concert de la Loge , direction Julien Chauvin
Direction artistique : Arcal - Catherine Kollen
Mise en scène : Sandrine Anglade
Direction musicale : Julien Chauvin
Orchestre : Orchestre Concert de la Loge
Avec : Enrique Sánchez- Ramos (baryton - Don Diègue, père de Rodrigue) , Jérôme Boutillier (baryton - Don Sanche), soprano (Chimène), baryton (le Roi de Castille). Distribution en cours
Choeur : Les Chantres du CMBV
Partition : Centre de musique baroque de Versailles (CMBV)
Collaboration dramaturgique : Claude Chestier
Scénographie : Mathias Baudry
Lumière : Caty Olive
Costumes : Cindy Lombardi
Collaboration artistique et mouvements : Pascaline Verrier

Production Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique et musical / Coproduction Centre de Musique Baroque de Versailles, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène nationale / Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France / L’Arcal est soutenu par la Drac Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Île-de- France, la Ville de Paris, le Conseil Départemental de l’Essonne, le Conseil Départemental des Yvelines. / L’Arcal est artiste associé au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène nationale.
En savoir plus

Né à Florence et formé à Naples, Antonio Sacchini est un composteur italien qui composa plus de quarante cinq opéras et des pièces de musique sacrée. Son succès le fit voyager dans toute l’Europe de Rome à Londres, de Stuttgart à Venise. Rival de Gluck, il s’installe à Paris où il est adoré par la reine Marie Antoinette qui le considère comme le meilleur musicien de son temps.

Sandrine Anglade a travaillé l’art de la mise en scène aux côtés d’Andrei Serban ou Philippe Adrien. Elle est en perpétuelle recherche de transgression. Celle des genres, en mêlant des objets singuliers comme le théâtre, la musique et le mouvement. Elle mène sa carrière entre théâtre et opéra. Sa première mise en scène sera La Mère confidente de Marivaux pour la troupe de la Comédie Française. Elle poursuivra cette collaboration avec Opéra Savon de Jean Daniel Magnin. Elle poursuit, avec sa compagnie, une exploration du répertoire lyrique avec L’italienne à Alger de Rossini, Tamerlano de Haendel. dernière L’amour des trois oranges de Prokofiev a reçu le prix de la critique du meilleur spectacle lyrique en région en 2010.

Dernièrement, elle a dirigé Jacques Bonnaffé et le Quatuor Varèse dans Le Roi du bois de Pierre Michon, musique Michèle Reverdy (2012) et revisité Le Cid de Pierre Corneille pour 8 comédiens et un batteur (2013). Pour l’Opéra national du Rhin, elle a mis en scène deux opéras de Rossini : L’Occasione Fa il Ladro (2012) puis La Cenerentola (coproduction Scottish Opera, création octobre 2014). Pour l’Opéra de Dijon, elle met en scène en 2015 Wozzeck d’Alban Berg.

Formé au Conservatoire Royal de la Haye, Julien Chauvin a joué dans les meilleurs ensembles baroques, tels que le Concert d’Astrée, le Poème Philarmonique ou encore les Talents Lyriques. Il interprète également le répertoire romantique et moderne de Steve Reich, György Kurtag et Phillpe Hersant, entre autres. Il fonde, avec Jérémie Rhorer le Cercle de l’Harmonie en 2005 et, en 2007, le quatuor Cambini-Paris.

Après dix années de collaboration au sein du Cercle de l’Harmonie et plus de deux cent cinquante concerts, Julien Chauvin a décidé avec Jérémie Rhorer de poursuivre leur activité musicale dans deux formations distinctes. Julien entreprend de faire revivre, à l’aube de 2015, le « Concert de la Loge ».

En 1785, après la disparition du Concert des Amateurs dirigé par Gossec, le Chevalier de Saint George participe avec deux nobles mélomanes, le Comte d’Ogny et M. de la Haye, à la création du Concert de la Loge Olympique qui donnera de nombreux concerts au Palais-Royal jusqu’à la révolution. Composé de musiciens et de solistes de toute l’Europe, l’orchestre restera célèbre pour sa commande à Joseph Haydn des six symphonies dites « Parisiennes ». Il sera l’interprète de tout un répertoire bien connu de nos jours – on entend alors à Paris les dernières compositions de Mozart, Haydn ou Pleyel – mais aussi de compositeurs tombés dans l’oubli, tels Cambini, Reicha, Duport ou Kreutzer.

En relevant ce nom, Julien Chauvin expose clairement la volonté de replacer les musiciens fondateurs du Cercle de l’Harmonie au cœur même du projet dont ils seront les principaux acteurs et de créer un orchestre au fonctionnement inédit en France.

Inspiré du modèle anglo-saxon (de type Concerto Köln ou Freiburger Barockorchester), il s’agit d’un ensemble flexible et ouvert à des collaborations artistiques variées.

L’ensemble continuera à donner des programmes dirigés du violon ainsi que des productions lyriques dirigé de la baguette, tout en intensifiant les projets associés à des solistes et à des chefs invités. De cette manière, le « Concert de la Loge » sera en mesure de se produire en formation de chambre réduite, aussi bien qu’en formation symphonique, sur scène ou en fosse, dans un répertoire qui se recentrera sur les incontournables figures de l’époque baroque, jusqu’au tournant du XXe siècle.

Créé en 1983 par Christian Gangneron et dirigé depuis 2009 par Catherine Kollen, l'ARCAL, compagnie lyrique nationale, a pour but de rendre l'opéra vivant et actuel pour tous, y compris ceux qui se pensent les plus éloignés de cet art. En 30 ans, ce sont 55 nouveaux spectacles d'oeuvres lyriques qui ont été revisitées ou commandées, de Monteverdi à aujourd'hui, dont 18 partitions nouvelles, pour un total de plus de 1750 représentations.

> Site à consulter :
L'ARCAL

La presse
 
 
théâtre de
st-quentin
-en-yvelines
Scène nationale
Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL